NigayAnnie nous a quittés le 25 janvier 2015 au lendemain de son anniversaire, nous laissant sous le choc d’un départ aussi brutal qu’inattendu. J’ai choisi cette photo récente prise au Procope, notre lieu de rencontres qu’elle aimait beaucoup. Elle laisse un grand vide mais aussi et surtout tellement de bons souvenirs d’amitié, d’humour et de générosité qu’il faudra garder d’elle l’image de ce qu’elle était, une femme accomplie et lumineuse. Elle aura de surcroît réalisé tous ses projets d’écriture, concrétisés par une production enviable qui lui a valu une reconnaissance unanime. À Plaisir d’écrire elle laisse un dernier texte sur Jacques Brel, une rencontre avec un homme aussi touchant que les personnages de ses propres histoires. Je pense notamment à son recueil de nouvelles Tu me manques, et je lui dis à mon tour « Annie, tu nous manques » mais nous garderons de toi un souvenir impérissable.

Le groupe d’adhérents parisiens